Agir sur l’espace dédié au trafic


Réduire le nombre de places de stationnement 

Tarifs avantageux pour véhicules propres

Différents dispositifs existent pour une gestion active du stationnement. Un des leviers les plus classiquement utilisés est de jouer sur les prix avec l’extension du parking payant et éventuellement l’augmentation des tarifs de stationnement et/ou une modulation du prix pour avantager les véhicules les moins polluants, dont les véhicules électriques.

Les « MIRACLES » de Winchester

La ville de Winchester (Royaume-Uni) avec l’aide du programme européen CIVITAS a lancé une opération appelée MIRACLES (avec le slogan : « Croyez-vous aux MIRACLES ? ») qui permet aux véhicules les moins polluants d’obtenir une réduction de 50 ou 75% sur l’abonnement annuel aux parkings de la ville. Les véhicules qui émettent entre 90 et 76 g de CO2/km ont une baisse de 50% et ceux électriques ou émettant moins de 76g de CO2/km, une baisse de 75%.

Source : Winchester Miracles

Les « smart parkings »

Un autre mode d’action consiste à informer les automobilistes des places de parking disponibles et de leur localisation. Cette mesure vise à éviter la circulation inutile des véhicules qui cherchent une place et à orienter les automobilistes prioritairement vers des lieux de stationnement hors des axes les plus chargés. Les villes de Brno (République Tchèque) et de Palma de Majorque (Espagne) ont développé de tels dispositifs dans leur centre-ville. Les automobilistes reçoivent sur leurs téléphones portables les informations collectées et traitées par la ville. Palma de Majorque a couplé ce système avec des parkings relais pour favoriser l’usage des transports en commun.

Sources : Civitas