Dépôt mobile

Un dépôt mobile (remorque avec entrepôt et bureau), avec des triporteurs et autres véhicules électriques pour les livraisons et l’envoi de marchandises dans le centre-ville de Bruxelles, a été mis en place de juin à août 2013. Environ 110 livraisons ont été effectuées chaque jour sur cette période.

L’objectif était d’anticiper un durcissement de la réglementation environnementale de la ville, d’identifier les processus opérationnels d’un dépôt mobile, d’améliorer la qualité de service des livraisons de TNT et de contribuer à un meilleur environnement.

Les principaux défis de l’expérimentation ont été :

  • De trouver le bon emplacement du dépôt mobile, en termes de taille, d’accessibilité et d’accès à l’électricité
  • D’obtenir toutes les autorisations des différentes autorités locales
  • La faible capacité de chargement des triporteurs et la difficulté de transporter des grands colis
  • L’espace de tri limité dans un dépôt mobile

Les enseignements ont été :

  • Un « kilométrage diesel » moyen par livraison qui passe de 0.92km/livraison à 0.52km
  • Des gains d’émissions : 23% pour le CO2, 24% pour le SO2, 59% pour les PM 2.5 et 22% pour les PM10
  • Une augmentation des coûts de livraison (2 fois plus chers qu’avec un camion)
  • La localisation de la zone de livraison doit correspondre à la capacité de chargement des triporteurs
  • Le dépôt mobile doit être à proximité des zones de livraisons
  • Un léger effet négatif sur la qualité de service avec des temps de trajets rallongés
  • Durant l’expérimentation les émissions totales de NO2 ont été accrues de 56% du fait du faible taux de remplissage du dépôt mobile

Les suites

  • « TNT express » travaille au développement du concept dans d’autres villes et en combinant les triporteurs avec des fourgonnettes électriques
  • D’autres transporteurs se sont montrés intéressés