Alternatives à la voiture : rail et voies navigables

En 2007, le Gouvernement flamand de Belgique a mis en place une mesure de subventionnement du transport fluvial pour diminuer les encombrements routiers du transport de marchandises et réduire les coûts externes du transport routier, tels que les coûts environnementaux, les frais d’entretien, les accidents, etc. Le Gouvernent Wallon a, lui, développé de gros investissement pour faciliter la navigation fluviale et de 2008 à 2012 un terminal à conteneur le « Liège Trilogiport » a été construit.

La promotion du rail passe par le développement des infrastructures et la mise en adéquation entre le service rendu et la demande, en particulier pour le transport des personnes. Concernant le transport des marchandises par voies navigables ou par le rail, leur développement passe par des incitations fiscales ou réglementaires pour contrebalancer le moindre coût financier du transport routier ainsi que sa flexibilité.

Sources : Mesure flamande visant à soutenir le transport intermodal par voies navigables, Aide d’État N 682/2006 – Belgique ; Promotion des voies navigables et de l’intermodalité, Bilans et perspectives, SPW éditions, Les Infos 2015, Wallonie